RDC : Washington réactive les sanctions contre Dan Gertler

La licence, qui avait été accordée à Dan Gertler le 15 janvier 2021, vient d’être révoquée par le département du Trésor, en consultation avec le département d’État, selon un communiqué de presse publié lundi 8 mars par le bureau du porte-parole du département d’Etat des Etats-Unis. En clair, Washington a réactivé les sanctions contre le milliardaire israélien, accusé de corruption dans le secteur minier en République démocratique du Congo (RDC).

« La licence précédemment accordée à M. Gertler est incompatible avec les orientations claires de politique étrangère des États-Unis en faveur de la lutte contre la corruption dans le monde, notamment les actions des États-Unis pour lutter contre la corruption et promouvoir la stabilité en République démocratique du Congo (RDC) », indique le communiqué. 

Le document poursuit en réaffirmant la solidarité des Américains avec le Congolais dans la lutte contre la corruption :

« Dans le cadre de notre Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité, les États-Unis sont fermement solidaires de nos partenaires de la RDC dans la lutte contre les comportements malveillants qui affaiblissent les institutions et nuisent aux opportunités économiques du pays. »

Les sanctions contre Dan Gertler avaient été allégées juste avant le départ de Donald Trump de la Maison Blanche. La licence lui accordée à cet effet lui permettait en effet d’opérer des transactions en dollars et de travailler avec des citoyens américains.

Soupçonné d'avoir signé des « contrats miniers et pétroliers opaques et entachés de corruption » en RDC, Dan Gertler avait été placé en décembre 2017 sous sanctions du département d'Etat américain.

Washington l'accusait d'avoir faire perdre à la RDC « 1,36 milliard de dollars de recettes » fiscales dans les années 2010, sous la présidence de Joseph Kabila.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner