Kinshasa : des femmes de l’Ituri, Tanganyika, Nord et Sud-Kivu scrutent « les causes profondes » des conflits intercommunautaires

Des femmes venues de provinces où les conflits sont récurrents participent du 15 au 17 mars à Kinshasa, à un atelier national sur l’implication de différentes parties prenantes à la recherche, la prévention et la gestion des conflits en RDC. Cet atelier est organisé par le Cadre de concertation permanente de la femme congolaise (CAFCO) et l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM), en partenariat avec Interniews.  

La présidente de CAFCO, Rose Mutombo affirme que ces deux organisations organisent cette rencontre pour comprendre les causes profondes qui opposent les différentes communautés dans les quatre provinces. 

« Ce projet nous permettra de connaitre les causes profondes qui opposent nos différentes communautés dans les quatre provinces retenues comme provinces pilotes : en Ituri, au Sud-Kivu, au Nord-Kivu et Tanganyika (…) C’est aussi une façon de contribuer, tant soi peu, par CAFCO et UCOFEM, qui sont dans ce projet, à résoudre les conflits communautaires. » 

Il y a une montée, ces derniers temps, des conflits dans l’Est du pays et au niveau de Tanganyika. Sur place, « les communautés twa et bantou s’entretuent. Il est grand temps que les femmes puissent apporter une pierre, étant donné qu’elles sont partisanes de la paix», a-t-elle rappelé.   

  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner