Nord-Kivu : un enfant tué lors des affrontements entre les FARDC et les combattants de l’APCLS à Kinyumba

Les affrontements entre les FARDC et les combattants de l’APCLS de Janvier Kalahiri se sont poursuivis ce mardi 16 mars à Kinyumba, village situé à environ 4 km au nord-ouest de la cité de Nyabyondo, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). Les sources locales affirment qu’un enfant est mort, touché par une balle perdue.

Selon des sources locales, les combats ont éclaté encore ce mardi matin, lorsque les combattants de l’APCLS de Janvier Kalahiri ont attaqué l’une des positions de l’armée à Kinyumba.

Les FARDC ont immédiatement réagi en poursuivant l’ennemi vers Luibo, où serait actuellement installé le quartier général de Janvier Kalahiri.

La reprise de ces combats a entrainé une panique générale au sein de la population locale. Les quelques habitants courageux, qui regagnaient petit à petit leurs habitations, sont vite retournés à la base de l’ONG-Médecins sans frontières et dans les écoles où ils sont concentrés depuis les derniers affrontements du week-end dernier.

Le bilan avancé par des sources locales fait état d’un enfant de cinq ans tué par une balle perdue lors des combats entre les deux forces.

Pour l’instant, les tirs ont cessé. Les enfants de la cité ont envahi les rues de Nyabyondo, pour exprimer leur ras-le-bol après la mort de leur camarade.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner