Ituri : 2 morts lors des échauffourées entre la population et les militaires à Marabo


Deux personnes parmi les manifestants sont mortes au cours des échauffourées mardi 16 mars entre la population et les FARDC à Marabo, un centre commercial situé à 40 km au Sud de Bunia, sur la route nationale numéro 27, dans le territoire d’Irumu. 

Selon le chef de cette entité, les jeunes en colère s’opposaient à « l’arrestation d’arbitraire » de dix civils par l’armée à Nyakasate, localité environnante située dans le groupement Mayalibo. Ces derniers sont soupçonnés d’être de connivence avec les miliciens de la FPIC, très actifs dans la région.  

Ces suspects ont été ensuite transférés à Marabo au camp des militaires à la fin de la journée.  

Ce qui a suscité la colère de la population de Marabo, composée en majorité de jeunes. Les habitants ont manifesté pour réclamer la libération de leurs frères considérés comme des innocents. C’est dans cette confusion que les militaires ont tiré des coups de feu pour contenir la foule en colère. Un des manifestants a été touché par balle et est mort sur place. Une autre personne a succombé suite aux détonations d’armes. 

Des sources locales rapportent que les activités économiques sont paralysées à Marabo-centre et le trafic sur la RN 27 était suspendu car la tension est encore vive dans la zone. 

Ce mercredi matin, les corps des deux personnes gisaient encore sur le sol et la population demande à l’armée de procéder à leur inhumation.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner