Kongo-Central : le commandant de la police Mbanza Ngungu appelle les autorités à interdire la fabrication d’armes de type calibre 12


Le commandant de la police de Mbanza Ngungu, colonel Alphonse Mbuyamba, a appelé lundi 22 mars les autorités congolaises à interdire la fabrication des calibre 12 à Mbanza Ngungu (Kongo-Central). Il estime que ce regain d'insécurité est causée par la fabrication en outrance d'armes de type calibre 12 à Mbanza Ngungu.

Le colonel Alphonse Mbuyamba a formulé cette demande après avoir arrêté le même lundi le chef de bande d'un groupe d'inciviques à main armée appelé "Terminator" dans sa maison située à la cellule Kusukusu, au quartier Nsona Nkulu, dans la cité de Mbanza Ngungu grâce à la dénonciation des jeunes du coin.

"Je crois que, comme ils étaient à trois, pour les deux autres là, ça ne nous prendra pas beaucoup de temps pour les récupérer. Je voulais ajouter que le grand problème que nous avons dans le coin, c'est la fabrication des armes calibre 12. J'ai saisi les autorités politico administratives pour qu'on puisse quand même interdire la fabrication des armes calibre 12. Ça pillule ici. On est en train de les fabriquer un peu partout ici les armes calibre 12. Je crois qu'il est temps que l'autorité politico-administratives puisse se pencher sur cette question là", a indiqué le commandant de la police Mbanza Ngungu.

 
 L'incriminé se trouve présentement au parquet près le tribunal de grande instance de Mbanza Ngungu :

"Aujourd'hui nous venons d'avoir le chef de bande, c'est lui qui est surnommé "Terminator". L'arrestation n'a pas été facile, c'est seulement les informations qui nous ont amené jusque chez lui.
Dans sa chambre à coucher, nous avons pu trouver une arme calibre 12 en deux tuyaux, un Béret de la garde républicaine, et beaucoup d'autres choses qu'on a trouvé sur place là".

 La semaine dernière, ce groupe des voleurs à main armée a fait irruption dans trois domiciles, où il a emporté l'argent et autres biens de valeur, et tirant sur trois personnes habitant ces trois maisons visitées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner