Antivaleurs en RDC : le Cardinal Ambongo interpelle les politiciens catholiques

Le Cardinal Fridolin Ambongo s’est adressé vendredi 26 mars à Kinshasa aux acteurs sociopolitiques catholiques lors d’une catéchèse intitulée : « Foi chrétienne et engagement sociopolitique ». A cette occasion, il a décrié la montée d’antivaleurs en milieu politique en RDC, citant notamment la corruption et le tribalisme.

« L’oubli de l’homme et la montée de l’égoïsme. Les intérêts personnels ou partisans ont pris le dessus sur le bien-être de l’homme à servir », écrit-il sur son compte Tweeter. Pour lui, « ce qui a ouvert la voie à des multiples antivaleurs ou pratiques repréhensibles par la foi catholique : fréquentation de l’occultisme, corruption, mensonge, tribalisme (...), relativisation des mœurs, formation des regroupements politiques pour défendre des intérêts personnels. »

D’après lui, « la croissance et la multiplication d’antivaleurs font croire à beaucoup d’Acteurs sociopolitiques que pour réussir dans leur vie professionnelle, il faut relativiser la vision et les exigences de la foi catholique sur le bien-être de l’homme. »

Il a appelé ces acteurs politiques à ne pas poser de « bonnes œuvres seulement pendant la campagne électorale pour arracher les voix contre quelques donations parfois humiliantes. » Leur engagement sociopolitique devrait devenir le lieu du rayonnement de leur foi catholique, a souhaité le Cardinal Ambongo, estimant que la foi est impensable sans son lien étroit avec la société.

« Il faut que la vie politique des catholiques produise exactement les œuvres de la foi. Au cas contraire, c’est l’incohérence », a-t-il souligné.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner