Est de la RDC : le président de l’Assemblée nationale fustige la complicité des Congolais dans les massacres

Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodia, invite la classe politique congolaise, en général, et les députés nationaux en particulier à se focaliser sur l’essentiel pour matérialiser la vision du chef de l’Etat d’un changement radical attendu par le peuple. Dans son adresse au cours de la plénière de ce lundi 29 mars, il a appelé les Congolais à se désolidariser de groupes armés, qui sèment la désolation dans le nord-est de la RDC.

Le président de l’Assemblée nationale a lancé un appel pathétique à tout Congolais, impliqué d’une manière ou d’une autre dans les massacres de la population congolaise, à cesser la collaboration avec les groupes armés :

« Il ne faut pas que les Congolaises se montrent complices de ceux qui tuent et massacrent à longueur des journées nos frères et sœurs. »

/sites/default/files/2021-03/mboso.mp3

Il a estimé que les urgences sécuritaires, humanitaires, politiques et socio-économiques auxquelles sont confrontées les populations exigeaient des élus une prise de conscience conséquente.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner