Kwilu : la route Gungu - Kikwit coupée en deux après la dernière pluie

La cité de Gungu, chef-lieu du territoire portant le même nom, dans la province du Kwilu est enclavée. L’unique route, qui constitue la porte d’entrée et de sortie de cette cité vers la ville de Kikwit, est coupée en deux depuis lundi 29 mars. 

Selon le président de la société civile de Gungu, Joachim Kusamba, plus d’une vingtaine des véhicules en provenance de Kahemba pour Kinshasa et vice versa sont bloqués à ce niveau.  Il en appelle à la responsabilité du gouvernement provincial et des tous les élus tant provinciaux que nationaux de ce coin, afin de tout faire pour désenclaver la cité de Gungu. 

Selon des sources locales, cette route s’est coupée en deux juste à l’entrée du chef-lieu du territoire de Gungu, à près de 7 km. Cette situation fait suite à deux grandes têtes d’érosions créées par la pluie qui s’était abattue lundi dernier sur cette partie du Kwilu.  

Cette information est livrée par la société civile locale, qui indique qu’actuellement, il n’y a pas d’entrée et de sortie de Gungu. 

Selon elle, plus de vingt-deux véhicules sont bloqués de part et d’autre, dont celui chargé du matériel de transport de ligne de la centrale hydroélectrique de Kakobola en provenance de Kikwit. Et l’approvisionnement en produits manufacturés de première nécessité devient impossible à Gungu.  

Joachim Kusamba plaide auprès des autorités attitrées afin d’intervenir pour décanter la situation : 

« Nous plaidons urgemment auprès du gouverneur de province de trouver la solution urgente pour que la situation soit décantée. Nous plaidons encore aux députés de Gungu, donc députés nationaux et provinciaux et au chef de l’Etat pour que ces travaux soient réalisés le plus vite que possible. Que ces travaux-là soient accompagnés de travaux de construction des caniveaux pour décanter la situation d’enclavement du chef-lieu de territoire de Gungu. » 

Cette route est d’une importance économique capitale, car elle facilite l’évacuation des produits agricoles vers les centres de consommation.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner