Mbandaka : accrochages entre étudiants de l’ISP et l'ISDR

Une vive tension a été observée   mercredi 31 mars dans la matinée à l’Institut supérieur de développement rural (ISDR) de Mbandaka. Les étudiants de cet établissement étaient opposés à ceux de l’Institut supérieur pédagogique (ISP). Selon des témoins, il y aurait un mort et un blessé grave. Les mêmes sources indiquent que ces victimes ont été touchées par des balles, tirées à bout portant par la police, qui était descendue sur le lieu en vue de rétablir l’ordre public.   

Selon des étudiants qui étaient sur place, jusqu’à 10 heures locales, les cours se tenaient normalement à l’ISDR/Mbandaka.  

Tout commence lorsqu’une foule d’étudiants de l’ISP fait irruption sur les lieux. Ils ont encerclé la concession, avant de se livrer au jet des pierres. Alerté, le gouverneur de province est descendu sur le lieu avec des éléments de la police pour baisser la tension. 

Les policiers ont tiré des coups de feu en l’air, pour disperser ces étudiants. Malheureusement un étudiant de 1er graduat, qui se trouvait à côté de son auditoire, a été grièvement blessé à la jambe par une balle, tirée à bout portant.  La victime a été acheminée d'urgence à l’hôpital avec un autre étudiant copieusement molesté par ceux de l’ISP.  

La police a barricadé toutes les voies de sortie pour éviter l’escalade de la violence et assurer la sécurité.  

Plusieurs enseignants et étudiants de l’ISDR ont été bloqués dans le campus. 

La tension persiste depuis lundi entre étudiants de l’ISP et ceux de l’ISDR/Mbandaka. Selon des témoins, des étudiants de l’ISP avaient été molestés au home de l’ISDR, où ils logeaient, à la suite d’une dispute des toilettes. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner