Des mouvements citoyens manifestent à Beni pour réclamer la fin des massacres

Des mouvements citoyens manifestent depuis ce matin dans la ville de Beni au Nord-Kivu pour réclamer la fin des massacres des civils. Les activités sont paralysées dans l’agglomération.

Des manifestations sporadiques sont signalées dans les quatre communes de la ville. Les manifestants s’organisent en petits groupes. Certains disent vouloir se rendre à la base de la MONUSCO à Boikene.

Des barricades ont été érigées dans plusieurs rues, notamment dans la commune de Mulekera et Ruwenzori où les forces de l’ordre et les manifestants se font face. La police et une unité de l’armée sont déployées pour lever les barricades.

Actuellement, le trafic est inexistant dans la ville. Pas de motos, ni de voitures sur les voies publiques.

Pas d’activités non plus. Les commerces, notamment les alimentations ainsi que les officines pharmaceutiques restent fermées. Les écoles non plus n’ont pas ouvert leurs portes.

C’est depuis lundi que des groupes de pression et des mouvements citoyens ont décrété 10 jours sans activités à Beni, Butembo, Lubero pour décrier l’insécurité et les massacres à répétition des civils dans la région.

Ces groupes appellent aussi au départ des humanitaires, des organisations internationales y compris la MONUSCO.

Ces manifestations ont lieu malgré la décision du maire de la ville qui les a interdites pour des raisons de sécurité.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner