Nord-Kivu : une association des démobilisés réclame la restitution de son projet agropastorale détruit par les animaux du parc des Virunga


L'association des démobilisés dénommé ‘’Groupe Umoja’’ basé à Tongo, dans la chefferie de Bwito, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) demande aux autorités provinciales de s’impliquer afin que l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) exécute ses engagements vis-à-vis de cette association.

Dans une lettre d’information adressée à l’administrateur de Rutshuru le 19 avril, elle réclame la restitution de son projet agropastorale détruit par les animaux du parc national des Virunga, conformément à l’acte d’engagement signé par l’ICCN après un dialogue social à Rutshuru.

D’après l’un des responsables de cette association, Ngabo Kanuma, l'ICCN s’était engagé, en présence de plusieurs autorités, de mettre en place un certain nombre des mesures ; notamment la délimitation du parc, l’installation d’une clôture électrique pour empêcher les animaux de ravager les champs riverain.

En plus, l’ICCN devrait mettre sur pied un projet d’agriculture en faveur de ces jeunes ; ce qui n’est pas fait jusqu’aujourd’hui.

L’ICCN a promis de se prononcer incessamment sur cette question.

Cette affaire remonte à 2018, quand les animaux du parc des Virunga avaient ravagé les champs et détruit les bétails du projet des jeunes, ex-combattants de Tongo.
Ils sont plus de 300 jeunes démobilisés de Kitona et Kamina qui avaient mis en place ce projet pour leur auto-prise en charge.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner