Nord-Kivu : coups de feu autour d’une base de la MONUSCO à Lubero

La base de la MONUSCO à Lubero (Nord-Kivu) a été la cible d’une attaquée des combattants non autrement identifiés, dans la nuit de mardi 21 avril vers 20 heures locales. Mais, ils se sont heurtés aux commandos des forces armées de la RDC (FARDC), qui ont repoussé cette attaque.

Ces assaillants venus de la brousse ont d’abord attaqué le poste des forces spéciales des FARDC. Ces forces ont été déployées spécialement, il y a quelques jours, pour renforcer la sécurité de la base des casques bleus de la MONUSCO à Lubero. L’objectif pour ces combattants était de neutraliser les FARDC avant d’attaquer la base de la Mission onusienne, selon des sources locales.

Après un échange des tirs nourrit entre les deux forces, ces assaillants ont pris la fuite vers une destination inconnue, selon des sources locales. Mais, un soldat des FARDC a été tué dans les affrontements, selon les informations de certains habitants de la région, corroborées par l’administrateur du territoire de Lubero. Mais, l’armée n’a pas encore communiqué sur ce bilan.

Ce jeudi, un calme relatif règne dans la région et les services de sécurité sont mobilisés pour identifier les assaillants, selon l’administrateur du territoire de Lubero, Richard Nyembo wa Nyembo.  

Une partie du territoire est en proie à l’insécurité depuis plusieurs années. Cette insécurité est occasionnée par la présence d’une multitude de groupes armés, dont des Mai-Mai Mazembe, très influents dans la région. Certains habitants se félicitent de cette intervention de l’armée congolaise ; car, sans elle, la base de la MONUSCO aurait subi cette attaque.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner