Beni : les élèves décident de poursuivre leur sit-in à la mairie malgré l’appel du sous-Proved

Les élèves continuent de camper sur l’esplanade de la mairie malgré l’appel à la reprise des cours par le responsable de la sous-division de l’EPSP/Beni et le communiqué du commandement de Sokola 1, appelant les parents à récupérer leurs enfants pour raison de sécurité.   

Le porte-parole du parlement d’enfant dans la partie grand nord, Salva Ndulani a souligné lundi 26 avril que les cours ne pourront reprendre que si le chef de l’Etat foule le sol de Beni et résout le problème de l’insécurité récurrente dans la région.   

« Nous avons fait plus de 414 jours sans étudier depuis 2018 dans la ville de Beni. Et dans quelles conditions on étudie ? C’est pourquoi nous avons besoin du chef de l’Etat pour qu’il puisse venir résoudre ce problème. On a compris que même si on étudie aujourd’hui, demain il y aura interruption des cours. C’est pourquoi nous voulons que lorsque le président sera là, il va répondre à nos inquiétudes et résoudre les problèmes. Le problème c’est l’insécurité », note Salva Ndulani 

Selon cet élève, plusieurs enfants sont orphelins des parents victimes des massacres et d’Ebola. Ces enfants n’ont plus des moyens pour payer leurs études.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner