Nord-Kivu : la FOSYNAT dénonce la création de plusieurs écoles fictives


La force syndicale nationale (FOSYNAT)/Nord-Kivu dénonce la création d’une nouvelle sous division de l’enseignement primaire, secondaire et technique à Mwesso, territoire de Masisi.
Le président de ce syndicat des enseignants, Bahala Shamavu Innoncent, se demande pourquoi créer huit sous-division de l’EPST dans un seul territoire, alors que cinq d’entre elles fonctionnent difficilement et ne sont pas payer.

D’après ce syndicaliste, les motifs qui ont poussé à la création de ce nouveau bureau gestionnaire ne sont pas connus ; alors que ceux qui existent déjà ont de la peine à fonctionner à cause des irrégularités de paiements.
Selon lui, la province éducationnelle Nord-Kivu 3, dont émane cette nouvelle sous-division, serait déjà « bourrée d’écoles et agents fictifs », un problème qui n’est pas encore résolu.

« Nous tenons à lancer un cris d’alarme car ici récemment, on a installé un bureau de la sous division de Masisi 7, à Mwesso, voici maintenant dans le seul territoire de Masisi il y a huit sous divisions et pourtant de ses sous divisions cinq ne sont pas encore payés. Tout ça c’est pour gonfler les effectifs des NU", a-t-il indiqué.

Cette nouvelle sous-division, a-t-il affirmé, a été créée par un arrêté ministériel du 1 avril 2021 signé par l’ancien ministre national de l’EPST, Willy Bakonga.

En outre, ce syndicaliste qui revient d’une mission de toilettage dans les entités éducationnelle du Nord-Kivu, a décelé des agents fictifs, des irrégularités. Pour ce faire, un audit sera effectué dans tous les bureaux gestionnaires. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner