L'éradication de tous les groupes armés, le principal défi du nouveau gouverneur du Nord-Kivu


Les attentes sont nombreuses pour le nouveau patron de la province du Nord-Kivu. Si les uns restent optimistes au retour de la paix, les autres pensent que le gouvernement militaire provincial doit mettre en marche toutes ses batteries pour en finir une fois pour toutes avec l’insécurité dans la région de Beni.

L’éradication de tous les groupes armés qui pullulent dans la partie Est de la RDC, la restauration de la paix, mais aussi, le plan de contingence pour la sécurisation de la population pendant cette période d’Etat de siège, telles sont les attentes de la population vis-à-vis du gouvernement militaire. 

C’est ce qu'a exprimé Me Philémon Ndambi Wa Ndambi,  porte-parole du MLC dans le grand nord. 

« L’Etat de siège a également des objectifs, notamment diminuer la vulnérabilité c’est-à-dire la souffrance de la population, garantir la sécurité des opérations, en outre, nous demandons aux gouverneurs militaires qui viennent d’être nommés dans toutes les deux provinces d’établir un plan de contingence de la sécurisation de la population », a-t-il indiqué.

A cet effet, il demande à la MONUSCO de prouver son efficacité durant cette période exceptionnelle :  

« à la MONUSCO également de bien jouer son rôle dans le sens de pouvoir sécuriser la population. Ce que nous voulons, nous avons besoin des résultats, et les résultats dans le sens de pouvoir éradiquer le mal dans les deux provinces notamment l’Ituri et le Nord-Kivu. » 

Me Ndambi Wa Ndambi demande enfin à la société civile d'être dotée de moyens conséquents pour lui permettre de bien sensibiliser la population sur son rôle pendant cette période d’Etat de siège.    

  Portrait des chefs de l’exécutif du Nord-Kivu 
 

Le lieutenant-général Ndima Kongba Constant a été nommé gouverneur militaire  du Nord-Kivu. 

Avant sa nomination à la tête de l’Ituri, le lieutenant-général Ndima Kongba Constant, s’occupait de l'administration de l’armée où il était chef d'État-major général en charge de l'administration et de logistique. 

 Le lieutenant général Constant Ndima a également été commandant des opérations militaires dans la 2e zone de défense dans le Haut-Katanga puis, la 3e Zone de défense qui couvre les deux Kivu, le Maniema, l'Ituri et la Tshopo.  

Au moment où le pays faisait face aux rebellions, le lieutenant-général Constant Ndima dirigeait les troupes de l'armée de Libération du Congo, la branche militaire du MLC dans la partie Est notamment, le Haut-Uélé, l'Ituri et la zone de Beni-Butembo.  

 Son vice-gouverneur, le commissaire divisionnaire Ekuka Lipopo, est un ancien commissaire provincial de la ville de Kinshasa en charge de la police judiciaire. Il a aussi œuvré dans la coordination du groupe technique de la police pour la sécurisation des élections.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner