Kongo-Central : un drépanocytaire meurt à Boma par manque de soins


Un drépanocytaire est décédé dimanche 9 mai par manque de soins de santé à Boma, dans le Kongo-Central.
Selon l'ancien coordonnateur de l'ONG "Les Drépanocytaires ont droit à la Vie" (DREONVIE), Hyppollite Thamba, le malade avait été conduit dans le centre de santé de l’ONG où il est pris en charge. Cependant, cette institution hospitalière a fermé ses portes la veille. 

L’ONG DREONVIE était la seule structure qui offre une prise en charge médicale adéquate et gratuite aux malades souffrant de la drépanocytose dans la ville de Boma (Kongo-Central). Elle n’est plus opérationnelle, après avoir accumulé des dettes de loyer de plusieurs mois. 

L'ancien coordonnateur de DREONVIE, Hyppolite Thamba, indique que suite à la crise financière consécutive à la pandémie à Coronavirus, les partenaires qui appuyaient cette structure ne le font plus. 

Hormis la prise en charge médicale gratuite qu'elle propose, DREONVIE est la seule structure médicale de la ville de Boma qui, tous les premiers samedis du mois, organise la rencontre entre les drépanocytaires issue des familles démunies avec un médecin spécialiste visiteur.  

D'après lui, le peu de moyens qu'il avait pour payer le loyer, a servie à ses nombreux problèmes de santé, étant lui-même drépanocytaire.   

Il lance ainsi un SOS aux organismes internationaux et toutes les personnes de bonne volonté pour leur venir en aide. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner