Kikwit : des maisons incendiées et des biens pillés par des Kuluna


Des maisons d'habitation ont été incendiées et plusieurs biens de valeur pillés, jeudi 13 mai à Kikwit, lors des actes de barbaries perpétrés par un groupe des bandits (Kuluna). Selon le bourgmestre de la commune de Lukolela, Martin Mouni, ces actes ont été commis pour venger la mort d'un homme tué mercredi par d'autres Kuluna.

Martin Mouni, qui s'est rendu sur le lieu du crime, indique qu'après enterrement de cet infortuné jeudi, une autre base des Kuluna est venue pour se faire justice et venger la mort de celui-ci. 

Par conséquent, plusieurs biens de valeur ont été pillés et des maisons de paisibles citoyens incendiés.

« Ces jeunes-là sont allés faire des crimes, de vandalisme. Ils avaient incendié jusque-là c'est une maison seulement, d'autres là les gens ont secouru pour étreindre le feu. Mais sinon les maisons détruites, il y en a là au moins quatre, on a jeté les pierres, on a pillé on a volé les biens. Ils s'en vont avec des téléviseurs, de panneaux, rideaux, et puis verres, les babouches. Et la maison de l'enfant-là qui avait assassiné celui qui est décédé, on a vraiment tout pillé. La population ne peut pas se faire justice », a-t-il déploré.

L'ordre est revenu car les éléments de la police sont déployés dans ce coin pour sécuriser la population et ses biens, a signalé le bourgmestre de Lukolela.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner