RDC : une dizaine des creuseurs morts après par éboulements à Bondo


Une dizaine de creuseurs clandestins ont péri le samedi 22 mai à la suite d’un éboulement dans une carrière de production artisanale d’or dans la province du Bas-Uele. Dénommée « séminaire », cette carrière est située à 17 km de la chefferie Baye, dans le territoire de Bondo. 

Des sources concordantes, dont le député provincial Eddy Pascal Sinango, confirment ce drame, survenu vers 13 h00, heures locales. D’après ces sources, 17 personnes s’étaient introduites dans un puits d’or dans une carrière déjà fermée par les services de mines depuis janvier dernier.  

À la suite de ce glissement de terre, souligne l’élu de Bondo, 10 creuseurs ont péri sous le coup.  Parmi les sept autres compagnons d’infortune, un est sorti indemne tandis que six autres touchés ont été conduits à l’hôpital pour des soins. Parmi eux, deux ont succombé un peu plus tard, ramenant ainsi le bilan à douze morts.   

Pour sa part, la Radio Télé Uele (RTU) de Bondo précise que toutes ces victimes sont des ressortissants du secteur d'Abuzi dans le territoire de Yakoma, dans la province de la Mongala. Elles ont été inhumées le même jour sur le lieu du drame.  

La même source rapporte par ailleurs qu’un autre incident meurtrier s’est produit vers 20h00 dans la carrière Kangite, située à 55 km de Bondo. Un creuseur, rentré dans le puits pour récupérer sa motopompe quand il a commencé à pleuvoir, y a été surpris par un éboulement. Et il en est mort.   

Selon la RTU, une vingtaine d’éboulements se sont produits depuis janvier dernier faisant une cinquantaine de morts dans cette entité.  

  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner