Désengorgement des prisons en RDC : les magistrats invités à accélérer le traitement des dossiers judiciaires


La ministre de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo recommandé aux magistrats d'accélérer le traitement de certains dossiers dont sont saisis les cours et tribunaux. Elle a fait cet appel, lundi 24 mai, lors de l’échange qu’elle a eu avec le bureau du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) lundi 24 mai à la Cour constitutionnelle à Kinshasa. 

Ils ont notamment échangé sur le désengorgement des prisons et tant d'autres questions judiciaires. 

Rose Mutombo a ainsi demandé au CSM d'instruire les parquets à envisager, en conformité avec la loi, des mesures d'assouplissement pour toute détention préventive ayant excédé trois mois ou d'envoyer les dossiers en fixation. 

A défaut de cette procédure, elle a demandé d'ordonner la libération des détenus qui n'ont aucun titre justifiant leur présence dans un établissement carcéral. 

Pour les détenus préventifs déjà à la disposition des Cours et Tribunaux, Rose Mutombo recommande la célérité : 

« On a eu à échanger sur la situation sociale de magistrats, sur les procédures, sur la discipline de magistrats ainsi que sur la situation carcérale qu’on trouve dans nos différentes prisons. Je crois que les uns et les autres ont pris l’engagement de faire ce qui est dans leur droit. » 

Toujours dans le cadre du désengorgement, la Garde des sceaux annonce, pour les prochains jours, le transfèrement de certains pensionnaires de la Prison Centrale de Makala à Luzumu et de la Prison militaire de Ndolo à Angega.  

S'agissant du social de Magistrats, la ministre dit s'impliquer dans la poursuite de l'examen du cahier des charges des Magistrats afin d'apporter de manière progressive des solutions à leurs attentes. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner