Kinshasa : la prison centrale de Makala approvisionnée en vivres

La prison centrale de Makala dans la ville de Kinshasa est approvisionnée en vivres diversifiés depuis samedi 15 janvier. Selon la ministre de la Justice, Rose Mutombo, qui a remis ces biens, les prisons de la RDC ne seront plus en rupture de stocks de nourriture, et les pensionnaires ne vont plus se contenter d’un seul repas (du riz mélangé au haricot, appelé à Kinshasa ‘’Vunguré’’).

Lors de la rencontre avec les pénitenciers de Makala, Ndolo et Luzumu ainsi que leurs fournisseurs, la ministre Rose Mutombo dit s’être engagée à s'impliquer financièrement pour humaniser les conditions de vie des prisonniers dans tout le pays.

A la prison centrale de Makala, les prisonniers jubilent. Au menu de leurs repas : notamment des sacs de riz, de haricots, de farine de maïs, des tonneaux d'huile de palme.

Sentiment de joie pour le directeur de la prison, Flory Kadimba : « Nous remercions beaucoup Madame la ministre. Car, elle a promis et elle a réalisé. »

Pour lui, les prisons ne devraient plus lancer des alertes à la fin de chaque trimestre pour décrier des ruptures de stock.

« Madame la ministre nous a dit qu’elle-même va s’impliquer pour qu’on ne puisse plus avoir des retards dans l’approvisionnement. On n’aura plus à aller voir la ministre pour lui dire, il y a alerte, il y a rupture, non. C’est- à-dire que les choses vont se passer normalement comme ça se passait avant », a assuré le directeur de la prison de Makala, Flory Kadimba.

Bientôt, a-t-il ajouté, les prisons vont recevoir des vivres frais comme de la viande, des chinchards et du poulet. Seul bémol pour l’instant : le manque de chambre froide.

« Nous attendons pour recevoir les chinchards comme c’était prévu. Malheureusement pour le moment il n’y a pas de chambre froide. Une occasion pour nous pour demander aux autorités si c’est possible qu’on puisse doter la prison d’une chambre froide, ce sera une bonne chose », a indiqué Flory Kadimba.

Pour sa part, tout en félicitant la ministre Rose Mutombo, la Fondation Bill Clinton pour la paix, plaide pour le désengorgement de la prison.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner