Volcan Nyiragongo : Modeste Bahati appelle la population « à faire preuve de solidarité »

Le président du Sénat, Modeste Bahati, appelle la population de la province du Nord-Kivu en général, et celle de la ville de Goma en particulier « à faire preuve de prudence, de solidarité et de courage », face à la catastrophe de l’éruption volcanique de Nyiragongo. Dans un message de réconfort et de soutien adressé lundi 24 mai aux habitants de Goma, il les appelle à être « rassurés des efforts de la nation tout entière » qui seront mis à contribution pour le retour de la paix dans cette région.

« C’est avec consternation que j’ai appris la nouvelle de la catastrophe naturelle à la suite de l’éruption du volcan Nyiragongo survenue samedi 22 mai 2021 dans la soirée au Nord-Kivu », a écrit Modeste Bahati.

A la suite de cette catastrophe qui a causé de pertes en vies humaines et de dégâts importants matériels, le président du Sénat dit exprimer « toute sa solidarité ainsi que sa compassion.

Sept personnes, au moins, ont été retrouvées mortes lundi 24 mai, asphyxiées par les émanations toxiques de la lave rocheuse du volcan Nyiragongo, d’après la société civile locale.

Ces nouvelles victimes alourdissent le bilan humain de l’éruption volcanique de samedi dernier : quinze morts, selon le bilan provisoire communiqué dimanche 23 mai par le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya.

« Je voudrais vous rassurer de tout mon soutien pendant ces heures tristes et tragiques que vous impose la nature alors que la province est déjà martyrisée par plusieurs maux qui ne peuvent laisser personne indifférent », écrit le Président de la Chambre haute.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner