Volcan Nyiragongo : plusieurs enfants de Goma égarés

Des centaines d'enfants de Goma et ses environs ont été séparés de leurs familles pendant l’éruption volcanique de Nyiragongo survenue samedi 22 mai.  La division provinciale des affaires sociale du Nord-Kivu indique que jusque-là, il n’y a que 300 enfants qui ont été remis à leurs parents par les autorités

La division provinciale des affaires sociales du Nord-Kivu coordonne les actions en faveur des enfants avec tous les partenaires, notamment la MONUSCO et l’UNICEF.  

Tous ces enfants se sont égarés lors de la débandade samedi dernier pendant l’éruption volcanique, selon la même source. Ils cherchaient tous à se mettre à l’abri pendant que leurs parents étaient absents de la maison. Ces enfants sont venus de plusieurs quartiers de Goma et de ses environs.

La chef de division des affaires sociales au Nord-Kivu, Domitila Rusimbuka, lance un appel à toute la population de la région afin que tous ceux qui gardent ces enfants, le signalent aux structures habilitées ; notamment la Croix rouge, la Divas ou les amener au stade de l’Unité de Goma.  

Des enfants congolais au Rwanda  

Domitila Rusimbuka précise que les enfants qui ont traversé au Rwanda seront récupérés par le CICR :
« Ces enfants sont enregistré à partir de Miniva, Shasha, Sake, Bweremana et Goma ; sans oublier qu’il y a ceux qui ont traversé la frontière. Le CICR va s’en occuper avec le CICR/Kigali. » 

Certains enfants ont connu des accidents dans l’errance par manque de structure d’accueil, déplore par ailleurs Mme Rusimbuka.
Selon elle, plusieurs d'entre eux ont été blessés et trois sont morts asphyxiés par le gaz et une fillette a été brulée par la lave. 

La responsable de la division provinciale des affaires sociales renseigne qu'environ 250 enfants sont hébergés dans des familles provisoirement, en attendant de retrouver leurs parents. Parmi eux, il y a quatre enfants qui ont moins d’une année et le plus jeune de tous n’a que trois mois.

Entre-temps, plusieurs parents désemparés cherchent leurs enfants égarés depuis le samedi dernier.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner