Tanganyika : le vice- gouverneur et deux ministres en mission de service chez l’IGF

Une délégation du gouvernement provincial du Tanganyika séjourne depuis 48 heures à Kinshasa pour une mission de service. Le vice-gouverneur de province, Samba Kayabala Moni, conduit la délégation que comptent le ministre près le gouverneur et le ministre provincial des finances.

Cette mission intervient après la mission de service d'une équipe de l'IGF à Kalemie.

Le ministre près le gouverneur, Jean-Pierre Kitwanga a souligné avant son embarquement que la mission de la délégation du gouvernement provincial du Tanganyika va couper court aux rumeurs qui circulent dans la ville de Kalemie faisant état d’une interpellation des membres du gouvernement provincial et de leur probable blocage à Kinshasa. 

« Généralement lorsque l’IGF visite une institution pour une inspection, elle fait l’inspection et au terme de l’inspection pendant qu’elle est encore dans l’espace géographique de l’institution en question ; elle laisse une fiche d’observation. Et lorsque l’institution inspectée a reçu la Fiche d’observations, elle examine la fiche d’observations qui contient les faiblesses de la gestion de l’institution qui a été inspectée de sorte que l’institution en question ayant observé les remarques que l’IGF aura  exprimées vis-à-vis de l’enquête qui aura été menée ; l’institution allait aussi réagir aux déclarations de l’IGF en quelque sorte », a expliqué le ministre. 

Samba Kayabala Moni précise que la délégation du gouvernement provincial de Tanganyika va à la rencontre de l'IGF présenter ses moyens de défenses après les remarques qui leur avaient été faites. 

« Après le contrôle par l'IGF d'une institution, après que l’institution en question ait eu ses moyens de défense par rapport aux remarques qui ont été faites par l’IGF, l’institution rejoint l’IGF à Kinshasa à l’Inspection générale pour qu’il y ait un débat contradictoire entre l’IGF et l’institution inspectée de sorte à ce qu’au terme de ce débat contradictoire, les deux parties signent un Procès-verbal. C’est une mission de service normal », a-t- il précisé.  

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner