Tanganyika: évasion d’un détenu dangereux de la prison centrale de Kongolo


Le chef de la prison centrale de Kongolo, Medrano Bundundula, a annoncé lundi 7 juin à Radio Okapi, l'évasion d’un detenu dangereux dans cette maison carcérale.

Le détenu évadé s’appelle Jean-Paul Ngoy âgé de plus de 20 ans. Il a réussi à s’évader de la maison carcérale comme par le passé dans des circonstances presque identiques. Il est à sa troisième évasion de la prison centrale de Kongolo.

Le directeur de la prison, Medrano Bundundula s'en va jusqu’à croire à la superstition : 

“On a entendu les cris des détenus dans la cour ‘’ Chat’’, Chat’’, ‘’Pusi’’, ‘’Pusi’’. Tout le monde était alerté. On a vu seulement que c’est le chat qui marchait sur les tôles. Les policiers à l’extérieur sur leur mirador ; ils ont vu un détenu. Le premier policier a tenté de tirer sur lui et il a tiré trois balles. L’autre fois, il avait disparu et on avait constaté la présence d’un chat dans la prison. Et après la disparition de ce chat-là , lui aussi avait disparu".

Condamné en 2020 pour vol qualifié, Jean-Paul Ngoy a réussi à s’évader par deux fois et par deux fois arrêté et puis rejeté en prison. 

La maison carcérale de Kongolo compte 95 détenus, dont 3 femmes.

L’histoire des évasions renseigne que 24 détenus avaient réussi à s’évader de la prison en 2020 ; pas un seul n’a été rattrapé dans sa fuite. Tous ont réussi à se volatiliser dans la nature jusqu’à présent. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner