COVID-19 dans le Haut-Katanga : la 3eme vague s'annonce très meurtrière, aletre le ministre provincial de la santé

La troisième vague de la COVID-19 est la plus meurtrière, a alerté mercredi 9 juin, le ministre provincial de la Santé du Haut-Katanga, Joseph Sambi Bulanda. Dans une déclaration faite à Radio Okapi, il appelle chaque service de l’Etat à s’impliquer davantage pour faire respecter toutes les mesures prises pour lutter contre la propagation de cette pandémie, qui a déjà fait beaucoup de morts. Selon les données fournies par le ministre provincial, la province enregistre 2 163 cas cumulés, dont 33 décès.

« Nous continuons la surveillance et la gestion des alertes et nous disons à la population que cette troisième vague s’annonce très meurtrière et très invasive. Il faudrait que nous puissions rester alertes et multiplier les séances de sensibilisation comme nous l’avons toujours fait à travers les relais communautaires et les autorités politico administratives », a déclaré Joseph Sambi.

Il indique que plus de 5 600 personnes ont été vaccinées dans le Haut-Katanga, depuis le lancement de cette opération dans la province le 8 mai dernier.

« Nous avons vaccinés près de 5 600 personnes. Nous multiplions les sites de vaccination puisqu’on est passé de 12 à 26, l’objectif est d’atteindre au moins 36 d’ici la semaine prochaine », a annoncé le ministre provincial Sambi.

Il dit regretter le relâchement dans le respect des mesures barrières sur le terrain.

Le ministre invite la police à traquer tous les citoyens qui ne respectent pas les mesures éditées par l'autorité pour lutter contre cette pandémie :

« Le gouvernement édicte le comportement à prendre et le comportement à éviter mais la cité est quand même administrée. Il y a un maire de la ville et une police urbaine qui doit traquer les gens. La police doit jouer son rôle avec le ministère de l’intérieur et nous, nous dépistons les cas nous mettons tout ce qui est de notre compétence comme service de santé pour soigner et diagnostiquer les cas. »

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner