Etat de siège à Beni : l’absence de ponts empêche la rapidité des interventions sécuritaires


L'absence de ponts dans plusieurs coins de la ville de Beni constitue un blocage pour les interventions des Forces armées de la RDC (FARDC), appelées à répondre aux alertes sécuritaires. Le président de la jeunesse de la commune de Mulekera, Kawa Ngoie l’a affirmé mercredi 16 juin à Radio Okapi. 

Selon son constat, plusieurs quartiers et cellules ne se communiquent pas par manque de ponts, alors que la ville de Beni est traversée par plusieurs rivières et ruisseaux dans toutes les quatre communes. 

Il cite notamment les rivières : 

  • Kilokwa 
  • Tuha 
  • Kamukopi 
  • Munyabelu 
  • Tabi 
  • Byautu. 

Toutes ces rivières dont la majorité ont leurs sources vers les parties Est et Sud-Est de la ville, serpentent la ville en se dirigeant vers sa partie Ouest, a fait remarquer Kawa Ngoie. 

Ces rivières traversent plusieurs quartiers et différentes cellules. Ce qui rend difficile la circulation des populations, malgré les efforts que fournissent la population par la mise en place des ponts de fortune. 

« Notre ville est bénie par des rivières mais il y a insuffisance des ponts. Et lorsqu’il y a des partenaires qui nous appuient dans la construction des ponts, c’est aussi dans des visées sécuritaires afin de permettre cette fluidité, ce passage facile des engins de sécurité pour des interventions, pour la protection des civils. Nous sommes bénis par des rivières, oui, mais il y a moins des ponts. L’intervention peut être alertée en temps, mais arriver sur le lieu ça peut prendre du temps faute des ponts », a-t-il fait savoir. 

Le président de la Jeunesse de la commune de Mulekera ajoute que cette situation bloque également la circulation des produits champêtres des populations de la partie ouest vers les marchés de la ville.  

Kawa Ngoie demande au gouvernement ainsi qu'à ses partenaires de songer à des projets de construction de ponts dans les quartiers de la ville afin de faciliter la circulation de la population. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner