Butembo : le député Mbindule désapprouve le mot d'ordre de l’UNC

Le député national de l’UNC, Crispin Mbindule, dit ne pas être d’accord avec le mot d’ordre de son parti contre la vision du Chef de l’Etat dans le cadre de l’Union Sacrée. Dans une interview accordée à Radio Okapi, vendredi 18 juin, cet élu de Butembo confirme qu’il reste membre du groupe parlementaire du CACH et membre de l’Union sacrée. Crispin Mbidule Mitono soutient que l'adhésion à l'union sacrée était individuelle : 

« Premièrement moi je suis élu par le peuple, sur la liste de l’UNC. Et quand l’UNC prend l’initiative de coaliser avec l’UDPS pour former le CACH, nous nous étions engagés pour un programme politique bien défini. Donc nous ne nous sommes pas engagé pour faire le culte de personnalité non, et lorsque vous me demandez de quitter le groupe parlementaire CACH, je vous dis, présentez – moi le motif lié à ce programme d’action. De deux, lorsqu’on nous dit de quitter l’union sacrée de la nation, ils oublient que l’engagement et l’adhésion à l’Union sacrée étaient individuels ». 

Crispin Mbindule indique qu'il reste dans l'Union sacrée et invite les cadres de l'UNC à respecter les statuts du parti :

« Donc on ne peut pas un matin se réveiller, les gens se réunissent cinq, dix et disent voilà vous quittez non. Nous ne sommes pas dans des organisations dictatoriales, on doit respecter les statuts mêmes de l’UNC. Donc je reste dans le groupe parlementaire CACH, je reste aussi dans l’Union sacrée de la nation ».  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner