Etat de siège en Ituri : 3 officiers militaires arrêtés pour leur implication dans la mafia


Trois officiers des Forces armées de la RDC (FARDC) sont aux arrêts depuis mardi 22 juin à l'auditorat supérieur près la cour militaire de la province de l’Ituri.

Selon l'avocat général militaire, colonel magistrat Kumbu Ngoma, ils sont poursuivis pour augmentation des effectifs militaires au sein des unités engagées dans les opérations en Ituri, en cette période de l'état de siège.   

Parmi ces officiers aux arrêts, il y a un lieutenant-colonel, directeur adjoint chargé de l’administration de la 32e région militaire à Bunia et deux majors : le chef du bureau de rémunération de la 32e région et le chef de l’administration du 3401eme régiment dont les éléments sont en opération à Boga dans le territoire d’Irumu.
 
Le cas le plus récent, selon des sources judiciaires, a été constaté au sein des militaires basés à Boga en opération contre les ADF.
L’objectif, selon la même source, est de mettre fin aux réseaux mafieux qui non seulement gangrènent l’armée, mais aussi constituent un sérieux manque à gagner pour l’Etat congolais, tout en démobilisant les troupes.

La société civile de l’Ituri, qui salue cette action, demande que des enquêtes plus approfondies soient menées pour démanteler ces réseaux et que les auteurs soient déférés devant les juges.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner