COVID-19 au Maniema : le gouverneur alerte sur le manque des moyens pour lutter contre la pandémie

Le nombre de cas de contamination à la Covid-19 augmente dans la province du Maniema, malgré le faible taux de dépistage. Cette déclaration a été faite  vendredi dernier par le gouverneur ad intérim, lors de sa rencontre avec les membres du comité technique de lutte contre la COVID-19. 

Pour Afani Idrissa Mangala, les discussions avec ce comité se place dans le cadre de prendre des dispositions pour faire respecter les mesures prise par le chef de l'État. Au cours de cette rencontre, le chef de division provinciale de la santé a expliqué que sa division éprouve d'énormes difficultés dûes à l'insuffisance des moyens pour faire face à la pandémie de la maladie à coronavirus. Dr Eustache Bibala Farai alerte sur l'augmentation des cas positifs dans la province ces dernières semaines: 

« Le gouverneur a convié le comité technique de lutte contre la COVID-19 d'essayer un peu de discuter sur la tendance ou l'évolution de la maladie dans la province, de voir de quelle manière essayer de prendre les dispositions pour se conformer à toute les différentes mesures qui ont été prises par le gouvernement central parce qu'il y a toujours des cas positifs, les nombres de cas augmentent dans la province ». 

Selon le chef de division provincial de la santé, les moyens mis à la disposition par province, ne permettent pas de lutter efficacement contre la COVID-19. 

« Le problème particulier c'est d'abord l'insuffisance des moyens pour organiser la lutte de manière générale. Vous constatez très bien que la lutte est organisée uniquement à Kindu. Or, Kindu n'est pas la province du Maniema. Partout, les gens circulent. Donc la maladie peut également circuler là-bas. De deux, l'insuffisance des dépistages disponibles dans plusieurs formations sanitaires. Le gouverneur comme responsable de la politique de la province et de l'administration, a demandé très urgemment que nous puissions lui faire un état des besoins très rapidement permettant à ce que la province puisse aider à relancer les mesures de lutte », a-t-il expliqué. 

 

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner