Etat de siège: calme observé à Bunia au cours des patrouilles organisées par la police

Un calme a été  observé ces deux dernières semaines dans les différents quartiers de la ville de Bunia. Selon des témoignes des habitants, les vols à mains armées, les cambriolages, les assassinats ou les crépitements de balles sont devenus rares. Certains habitants de la ville et la société civile de l’Ituri saluent les efforts des services de l’ordre pour cette relative amélioration de la situation sécuritaire au chef-lieu de la province.

Cette situation permet à la population de vaquer librement à leurs occupations même pendant les heures tardives pendant cette période de l’état de siège. Elles demandent à la police de pérenniser cette situation.

 Des habitants de Bunia affirment également qu’ils passent ces derniers temps des nuits paisibles. Selon eux, il ne se passait pas une seule nuit sans entendre des crépitements de balles, ou des cas d’assassinats et cambriolages.

Ces habitants confirment cette accalmie observée depuis deux semaines. Selon eux, c’est le résultat de l’état de siège et l’intensification des patrouilles dans la ville qui ont permis d’appréhender certains bandits armés.

 La coordinateur de la société civile de l’Ituri, Dieudonné Losa souhaite que cette accalmie soit également imposée à l’intérieur de la province notamment dans les territoires de Djugu, Irumu et Mambasa où les groupes armés nationaux et étrangers sont très actifs et terrorisent la population.

Le commandant de la police dans la province de l’Ituri, le général Ngoy Sengelwa Kyo, met ce succès sur le compte de la collaboration avec la population.

Selon la police, en l’espace d’un mois, plus de trente présumés criminels ont été arrêtés et une trentaine d’armes à feu récupérées dans la ville de Bunia et ses environs.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner