RDC : la stabilisation, l’une des innovations du programme DDRC-S

Le volet stabilisation est l’une des innovations du Programme de Désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et Stabilisation (PDDRC-S), a reconnu mardi 6 juillet l’ancien coordonnateur du DDRC, Jacques Katembo Lukogho.

« Le Président de la République a mis en place une nouvelle donne qui n’a jamais été dans tous les autres programmes. Il vient d’ajouter la stabilisation, ça signifie qu’après avoir désarmé, après avoir démobilisé, il y a un programme de stabilisation qui va suivre », s’est-il réjoui dans une intervention faite à Radio Okapi. 

Selon lui, ce programme va s’occuper de la résolution des conflits, la recherche de la cohésion sociale mais il va aussi réorganiser le tissu social et économique, dans les milieux qui ont été meurtris par les groupes armés.  

« On va mettre le programme de développement, par exemple les routes, construire les écoles et beaucoup des projets intégrateurs seront mis dans les milieux où les groupes armés ont œuvré », a déclaré M. Katembo. 

Le Chef de l’Etat a signé lundi 5 juillet, l’ordonnance portant création, organisation et fonctionnement du programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation PDDRC-S. Une décision que salue la Commission interprovinciale au Processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire (CIP/DDRC). 

Pour Jacques Katembo, le Chef de l’Etat vient de donner le cadre juridique au processus de DDRC. Cette nouvelle structure apporte plusieurs innovations qui répondent aux aspirations de la population. 

C’est le cas notamment de sa fusion avec le programme STAREC pour la stabilisation. 

Cela permettra donc à tous les partenaires et même les animateurs de bien jouer chacun son rôle, étant donné que le PDDRC-S est un service public placé sous l’autorité de Felix Tshisekedi lui-même. 

Il ajoute que cette ordonnance a aussi une approche communautaire. Elle ne s’occupera pas uniquement des ex-combattants, mais également de la communauté, qui vit au quotidien les atrocités des groupes armés. 

Jacques Katembo Lukogho, explique l’importance de la fusion de ce reprogramme à celui de la STAREC. 

Tout en appelant les groupes armés à se préparer à plusieurs sensibilisations, Katembo Lukogho invite le chef de l’Etat à mettre des moyens nécessaires pour matérialiser ce programme. 

Le PDDRC-S est un programme du gouvernement congolais qui va étendre ses activités sur toute l’étendue du pays. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner