Bilan de l’état de siège à Beni : 45 présumés ADF tués et près de 100 présumés collaborateurs arrêtés

Quarante-cinq présumés rebelles ADF ont été tués, près de cent présumés collaborateurs arrêtés et une dizaine de véhicules confisqués, depuis l’instauration de l’état de siège, dans le territoire de Beni. Ce bilan a été livré vendredi 9 juillet à Beni par le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, lieutenant Anthony Mwalushayi, qui n’a pas évoqué les pertes éventuellement enregistrées par les FARDC. 

« Depuis que le commandant suprême a décrété l’état de siège dans la région de Beni, je me permets    encore de vous donner le bilan partiel de ce que nous avons fait sur terrain. Aujourd’hui, nous avons totalisé 45 ADF neutralisés. Ce sont des corps vus. L’ennemi à un certain moment récupère aussi les corps de certains combattants jugés importants dans leur camp. Et nous, nous comptabilisons les corps que nous avons vus et que nous avons enterrés conformément aux lois régissant la guerre », rapporte le lieutenant Anthony Mwalushayi. 

Par cette même occasion, le lieutenant Mwalushayi appelle la population à la collaboration avec les forces de défense et de sécurité afin d’éradiquer le phénomène ADF dans la région :   

« Et nous avons récupéré une dizaine des armes tout type confondu de l’ennemi et aussi nous avons récupéré une dizaine des véhicules que l’ennemi avait donné à ses collaborateurs pour les servir, sans oublier au moins 14 motos que nous avons ici, récupérées dans le camp de l’ennemi. Au-delà de tout ce que je peux vous dire, n’oubliez pas que nous avons aujourd’hui totalisé 94 collaborateurs ADF que nous avons arrêtés et qui sont entre nos mains en train d’être interrogés ». 

Il n’a cependant pas évoqué les pertes enregistrées par l’armée au front pendant cette même période, ni le nombre des localités encore aux mains des rebelles.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner