Haut-Katanga : les pétroliers menacent d'arrêter la distribution de carburant


Les pétroliers menacent de ne plus distribuer le carburant sur l’ensemble de la province du Haut-Katanga. Ils l’ont fait savoir, mardi 13 juillet à Lubumbashi, lors de la réunion de restitution des discussions que la délégation des pétroliers du Haut-Katanga a eue avec le pouvoir central.  

D’après le président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) dans le Haut-Katanga, Patrick Muland, le gouvernement n’a pas pris en compte les préoccupations des pétroliers, qui demandent la publication de nouvelles structures des prix. 

« Etant donné que les vues étaient départagées, il y en a d’autres qui estimaient que la situation était intenable et qu’il fallait observer un arrêt de distribution en attendant la signature de l’arrêté ministériel portant nouvelle structure des prix », a-t-il déclaré. 

Patrick Muland rappelle que le ministre de l’Economie a assuré aux pétroliers que leurs préoccupations étaient prises en compte. 

« Il fallait signer trois structures de prix dont l’une devait entrer en exécution immédiatement avec une augmentation de prix de 20 %. La deuxième qui devrait être signée concomitamment devrait entrer en exécution le 1er septembre et le troisième pallier de 4% d’augmentation des prix devrait entrer en exécution le 01 Novembre. Les pertes ont atteint un niveau qui a déjà contraint certaines entreprises à arrêter la distribution des produits pétroliers », a-t-il expliqué. 

Les pétroliers du Haut-Katanga accordent une semaine au gouvernement pour publier une nouvelle grille des prix. 

D’après Patrick Muland, les résultats de leurs entretiens avec le gouvernement central sont mitigés parce qu’au-delà des avancées enregistrées, il affirme que « rien n’a été fait de la part de l’exécutif national, et la situation devient intenable pour les pétroliers. » 

Cette situation, a-t-il expliqué, fait que dans la ville il y a des stations qui ont fermé parce qu’elles sont à courts de stocks. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner