Nord-Kivu : 2 cadres de la société civile tués à Beni


La coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu a condamné le meurtre de ses deux acteurs dans la nuit de jeudi à vendredi 16 juillet à Beni.

D’après le vice-président de cette structure citoyenne, Edgard Mateso, la première victime est le président de la société civile du Karuruma, en chefferie des Bashu, dans le territoire de Beni. Il a été abattu par des inconnus à son domicile. La seconde victime est le président de la société civile de Kalunguta tué avec un membre de sa famille par des présumés rebelles de l’ADF lors de leur incursion la même nuit, dans cette entité située entre les villes de Butembo et Beni.

« Comprenez que les rebelles sont en train d’utiliser aujourd’hui le même mode opératoire que les FDRL lorsqu’ils opéraient dans le sud de Lubero vers les années 2015 où ils ciblaient les Chefs coutumiers et les leaders d’opinion notamment les acteurs de la société civile, donc le même mode opératoire est en train d’être appliqué à Beni, comme pour chercher à faire taire les leaders d’opinion », a-t-il indiqué.  

Edgard Mateso demande aux autorités de sécuriser les leaders communautaires et de redéfinir les stratégies de l’état de siège pour stopper la tuerie des civils :

« La société civile du Nord-Kivu voudrait faire observer qu’il ne s’agit pas de premier cas depuis l’état de siège, on se rappellera qu’il y a pas longtemps, au mois de mai on a encore tué le Président de la société civile de Mavivi, il y  a même d’autres acteurs de la société civile qui sont en train inquiétés, et donc notre coordination demande aux autorités de pouvoir d’abord rassurer la protection de tous les citoyens, de manière particulière les acteurs de la société civile qui sont du reste les porte-paroles de la communauté ».  

L'Armée a enfin confirmé cette attaque des rebelles de l'ADF à Kalunguta. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner