Haut-Uélé : des éléphants ravagent des champs de la population de Faradje

 

Des éléphants ravagent des champs de la population de quatre localités en territoire de Faradje dans la province du Haut-Uélé. Ces pachydermes proviennent du parc de la Garamba, a précisé dimanche 18 juillet, le coordonnateur de la société civile du Congo dans le territoire de Faradje, Jean-Robert Atama. 

Ces pachydermes détruisent des champs de maïs, riz, manioc et arachide, dans les localités d’Aliki, de Yanguma, de Bindi et de Ndobani. 

« Nous avons écrit aux responsables du parc, nous avons réservé copie aux autorités locales de l’administration. Ils ont organisé le refoulement, mais ce n’était pas fait convenablement, puisque les éléphants continuent à ravager les champs des communautés. Nous cultivons le riz, le maïs, l’arachide et le manioc. Ils mangent tout et détruisent les champs », a affirmé Jean-Robert Atama. 

Il a précisé que cette situation met en danger la vie de la population de ce coin, surtout celle des femmes. 

« Ils risquent même de menacer les paysans qui sont en train de les chasser de leurs champs. C’est vraiment risquant, les femmes ont maintenant peur d’aller puiser de l’eau. Aucune perte en vie humaine jusque-là, mais le danger est permanent. », a ajouté M. Atama. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner