Kongo-Central : un promoteur d’école dénonce le « monnayage » de l’examen d’Etat

Un promoteur d'une école à Matadi, qui a requis l'anonymat, a dénoncé ce jeudi 22 juillet, le « monnayage » de passation des épreuves hors-session de l’examen d’Etat 2021. Selon lui, « les examinateurs exigent 5000, 10 000 francs congolais voire 15 000 francs pour faire passer ses épreuves, et ceux qui donnent l’argent sont favorisés au détriment des autres, qui ont même pleurés ».

Plusieurs élèves finalistes se plaigne de cette pratique qu’ils assimilent à la corruption.

« Nous dénonçons parce que on est en train de saper le programme du chef de l’Etat pour que les choses ne marchent pas du côté de l’enseignement. Quand est-ce qu’on a vécu ces genres des choses ? Nous quand nous avons étudiés, est- ce que les dissertations où les épreuves pratiques nous demandait de l’argent ? », se questionne ce promoteur d’école.

Il demande aux services de sécurité « d’ouvrir les yeux et de pouvoir arrêter ce genre de choses parce que ça dérange les élèves. On se demande si les inspecteurs ou les chefs de centre ont été complices ou si les examinateurs eux-mêmes sont en train de faire de telles choses. Même les parents sont en train de regretter et nous dénonçons et cela doit cesser. Parce que si aux examens d’états les épreuves se passent de cette façon et nous allons former qui dans ce pays ».  

De son côté, l’inspecteur principal provincial de l'EPST/Kongo-Central, Théophile Junior Kihasa, avoue avoir eu vent de cette situation, indiquant que les investigations sont en cours pour dénicher ces examinateurs véreux.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner