Insécurité en Ituri : quelques centres de passation de l’Examen d’Etat délocalisés

Quelques centres de passation des épreuves hors-session de l’Examen d’Etat des territoires de Djugu et Irumu (Ituri) ont été délocalisés vers la ville de Bunia. Selon les acteurs de la société civile qui se sont exprimés mercredi 14 juillet à Radio Okapi, les rebelles ougandais des ADF et ceux de la CODECO ont intensifié depuis le mois de juin dernier, des attaques sur des civils et l’armée, empêchant ainsi la tenue de ces épreuves nationales. 

Des milliers de populations sont en déplacement et plusieurs écoles sont fermées, notamment à Tchabi et à Boga à environ 100 kilomètres au sud de Bunia.  

D’après le chef de la division provinciale de l’EPST Ituri 1, leur centre a été délocalisé à Bunia où certains finalistes passent ces épreuves. 

Mais de nombreux autres finalistes du secondaire ayant fui les exactions des miliciens dans leurs milieux n’ont pas participé à ce test national, affirment les acteurs de la société civile. 

En chefferie de Walesse Vonkutu, les rebelles des ADF ont multiplié les attaques vers Ofai, Mafifi et Otmaber. Mais certains se sont déplacés à Komanda où un centre de passation de l’Examen d’Etat est opérationnel. 

Dans d’autres localités, ces épreuves se déroulent sans incident jusqu’au mercredi 14 juillet, en dépit de la situation sécuritaire précaire, affirment les responsables scolaires. 

Les acteurs de la société civile plaident pour le rétablissement de la paix dans les zones insécurisées pour permettre aux milliers d’enfants de déplacés de regagner le chemin de l’école après trois ans d’absence. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner