Irumu : 22 morts lors des combats entre les FARDC et les ADF à d'Irumu


Vingt-deux personnes ont été tuées, dont 7 militaires FARDC et 15 rebelles ADF, dans un accrochage lundi 26 juillet entre l’armée et ce groupe rebelle à Boga et à Tchabi dans le sud du territoire d’Irumu, en Ituri.

Dans une communication faite ce mardi 27 juillet à la presse, le gouverneur militaire de l'Ituri, le général Johnny Nkashama Luboya a promis d’anéantir ce groupe armé qui terrorise la population depuis plusieurs mois en Ituri.

Tout en compatissant avec les familles des soldats tombés sur le champ de bataille, l’exécutif provincial dit compter sur les forces de défense pour pacifier durablement cette zone, conformément à la mission qui lui est dévolue pendant cette période de l’état de siège.

Le gouverneur militaire de l’Ituri affirme que le colonel qui conduisait la troupe est tombé dans une embuscade tendue par ces ADF à Boga, à environ 120 km de Bunia.

A l’issue d’un échange de tirs entre les deux parties, sept militaires sont tombés sur le champ et quinze rebelles ont été neutralisés, a-t-il indiqué.

C'est depuis près d'un mois que le trafic sur la route nationale numéro 4 qui relie Bunia au Nord-Kivu est suspendu, à cause de l’activisme de ce groupe rebelle. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner