Kinshasa : un policier tue son collègue à Bandalungwa


Un policier a tué par balles son collègue dans la commune de Bandalungwa à Kinshasa, mercredi 28 juillet matin.  Le meurtrier aux arrêts est jugé en flagrance par l’auditorat militaire, a annoncé le bourgmestre de cette commune, Baillon Thierry Gaibene, à Radio Okapi. 

« Mais il y a audience foraine tout de suite à la maison communale avec l’auditorat militaire », annonce Baillon Gaibene. 

Ce policier a tiré sur son collègue sous-commandant au sous-commissariat du quartier Lubudi dans la commune de Bandalungwa, pendant que celui-ci l’interpellait pour mauvaise conduite sur un passant sans masque. 

Le chef de la municipalité, qui confirme les faits, indique qu’«il y a eu un incident malheureux ce matin aux environs de 6 heures au quartier Lubudi, sous-ciat kikenge. Il y a un passant qui n’a pas porté un masque et le policier meurtrier a interpellé ce passant »

Pour Billon Gaibene, « comme il est brutalisé un peu, son collègue sous-commandant, qui est supérieur à lui, est intervenu pour lui dire de ne pas brutaliser le passant. Et l’autre qui avait l’arme avec lui, la balle est partie », a-t-il poursuivi. 

Selon lui, la balle partie par inadvertance a fini sa course dans le cou de son chef, qui a succombé quelques minutes après.  

« Il a touché son collègue, qui est décédé en cours de route quand on l'a acheminé à l’hôpital du camp Kokolo. Le corps se trouve maintenant à la morgue du camp Kokolo » 

C’est le 2eme cas de meurtre lié au port du masque en moins d’une semaine. Samedi dernier, un étudiant de l’UNIKIN a été abattu à bout portant par un policier dans la commune de MontéNgafula. 

Cette situation a occasionné des tensions lundi au sein de cette institution.  Le député Ados Ndombasi a d’ailleurs déposé une question orale avec débat le même lundi à l’Assemblée nationale –adressée au ministre de l’Intérieur - sur les bavures policières. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner