Dieudonné Mirimo : « Le président de la CENI doit rassurer tout le monde »

« Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) doit rassurer tout le monde », a déclaré jeudi 29 juillet l’ancien rapporteur de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Dieudonné Mirimo. Il réagissait à Radio Okapi sur le blocage que connaissent les confessions religieuses dans la désignation du président de la Commission électorale.

Dieudonné Mirimo pense que le moment de mettre en place l’équipe qui doit gérer les prochaines élections ne devrait pas être celui de planifier les contestations.

Les chefs des confessions religieuses ne s’accordent pas pour désigner le président de la CENI. Six confessions religieuses disent avoir trouvé le nom du candidat qui va remplacer Corneille Nangaa, mais l’Eglise catholique et l’Eglise du Christ au Congo contestent cette décision. Les deux tendances vont se retrouver ce vendredi 30 juillet au centre interdiocésain, afin de trouver un consensus, au plus tard à minuit.

Devant cette « crise », Dieudonné Mirimo, invite toutes les parties prenantes à tirer les leçons du passé pour ne plus retomber dans les crises qui ont secoué le pays.

« Je souhaite que les confessions religieuses rentrent autour d’une table et trouver un consensus. Le pays a besoin de la paix et de la stabilité. Le moment des élections devrait être un moment de fête », a estimé le secrétaire général de l’Ecole de formation électorale en Afrique centrale.

Son

CENI : composition et attributions

Conformément à sa loi organique, la CENI est composée de 15 membres dont 7 du Bureau. Parmi les 15 membres, 6 sont désignés par la Majorité, 4 par l’Opposition, 5 par la Société civile dont 2 par les confessions religieuses, 2 par les organisations spécialisées en matière électorale et 1 par les organisations féminines de défense des droits de la femme. Aucune province ne peut compter plus d’un membre au sein de la CENI.

Le futur Président de la CENI assure une mission générale de direction et de représentation de cette institution.

A ce titre, il a pour rôle notamment de faire observer la Constitution, la loi organique, le règlement intérieur, administratif et financier, et le code de bonne conduite de la CENI. Il convoque les réunions du Bureau et de l’Assemblée plénière, supervise et coordonne les travaux des autres membres du Bureau.

C’est lui qui annonce les résultats provisoires de tous les scrutins tels que délibérés par l’Assemblée plénière et conformément à la loi électorale.

Le premier Vice-Président est chargé notamment des questions juridiques et administratives. Il remplace le Président en cas d’empêchement ou d’absence. Il supervise le déroulement des scrutins et collecte des résultats. Il est chargé des accréditations des témoins ainsi que des observateurs nationaux et internationaux.

Quant au 2eme vice-président, il se charge de l’éducation civique et électorale et de la tenue des cadres de concertation. Il remplace aussi le 1er vice-président en cas d’empêchement ou d’absence.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner