Désignation du président de la CENI : l’Assemblée nationale accorde 48 heures aux confessions religieuses

L’Assemblée nationale a accordé 48 heures aux confessions religieuses pour vider la question de la désignation du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et d’un membre de la plénière. Cette décision est contenue dans un communiqué signé par le directeur de cabinet de l’Assemblée nationale mercredi 28 juillet.  

Ce communiqué précise que ce délai expire le vendredi 30 juillet de l’année en cours. 

Entre-temps, le Front Commun pour le Congo, FCC, n’a pas encore déposé la liste de ses candidats. La plateforme fidèle à l’ancien président Joseph Kabila, dit attendre que les confessions religieuses choisissent d’une manière consensuelle un candidat président de la CENI qui soit apolitique. 

Cette situation fait suite à divergence qui règne au sein des confessions religieuses au sujet de la désignation du futur président de la CENI. 6 confessions religieuses ont annoncé mardi 27 juillet avoir désigné Denis Kadima Kazadi comme candidat de leurs plateformes.  

Une décision qui s’est vue tout de suite contestée par l’église Catholique et l’Eglise du Christ au Congo (ECC) qui ont fait remarquer qu'un jour avant cette désignation, la séance avait été suspendue. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner