Ituri : offensive contre les miliciens à Kobu, l’armée appelle la population à chercher des zones sécurisées


Quatrième jour ce samedi 31 juillet de l'offensive lancée par les FARDC contre les miliciens de la CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) au centre commercial de Kobu et sa périphérie en territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.
Ce matin, des hélicoptères de combat de l’Armée pilonnaient encore des positions de cette milice dans cette région.

Le Porte-parole des FARDC en Ituri, le Lieutenant Jules Ngongo demande à la population de s’éloigner des zones de combat pour permettre aux forces loyalistes de bien mener leurs opérations.
Il rassure cependant les habitants de cette contrée que la cible est uniquement des positions de ces assaillants qui ont refusé de déposer leurs armes. Cela, malgré les appels à répétition des autorités du pays.

« Nous sommes en pleine opération mais nous ne lançons pas des bombes partout. Ce sont des cibles militaires que nous attaquons ; donc des cibles de la milice CODECO. Quant à la population, elle doit chercher des zones sécurisées pour être à l’abri ; surtout de s’éloigner des zones de combat. Mais nous rassurons la population que ces opérations sont menées pour son intérêt », a-t-il indiqué.

Il a, de nouveau appelé les miliciens à déposer les armes et de rejoindre les rangs des FARDC :
« Aux miliciens, nous leur lançons encore l’appel de déposer leurs armes et de se rendre aux FARDC. Plus rien ne se sera comme auparavant. Au nom du gouverneur militaire, nous appelons ces jeunes gens à rendre leurs armes. Il y a déjà un lieu indiqué pour eux, c’est à Rwampara (ici à Bunia). Parce que nous n’allons pas maintenant baisser la garde. Ça sera des opérations musclées pour les neutraliser définitivement ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner