Beni : la grève des infirmiers perturbe le fonctionnement des hôpitaux, malgré la levée de la grève des médecins

La grève des infirmiers et autres agents médicaux, déclenchée lundi 2 août, bloque déjà le fonctionnement de l’hôpital général de référence de Beni. La prise en charge des malades hospitalisés et en soins ambulatoires pose déjà problème.  

Dans tous les services que Radio Okapi a visités ce mercredi 4 août matin, notamment la pédiatrie, la maternité, la médecine interne et la chirurgie, les infirmiers et autres agents non-médecins ne sont pas présents. Les malades, eux, sont presqu’abandonnés.  

« Le problème que nous avons, c’est le fait que les infirmiers ne sont pas payés. Raison pour laquelle nous, malades, nous ne sommes pas pris en charge, nous sommes sans médicaments. C’est depuis hier que j’ai subi une césarienne. Je demande qu’on nous administre les médicaments pour notre guérison », plaide une dame qui a accouché par césarienne. 

Face à cette situation, les médecins présents font tout en lieu et place des grévistes. Ils reçoivent, consultent, déplacent les malades à la limite de leurs moyens.  

 « Le moment est difficile, le travail est grand, nous ne savons pas faire en tout cas le 50% de ce que nous devrions faire. Vous savez, à la fois, nous sommes en train de jouer et le rôle du médecin et le rôle de l’infirmier au même moment et surtout pour tous les malades de l’hôpital. Donc, nous n’arrivions pas à nous en sortir. Le souhait est que le gouvernement puisse revoir la situation des infirmiers de la même façon que ça s’est fait pour les médecins », explique le docteur Franck Muhindo, médecin directeur de l’hôpital général de référence de Beni. 

Certains malades commencent déjà à quitter l’hôpital pour se diriger vers des centres de santé privés afin d’avoir une bonne prise en charge.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner