Sud-Kivu : 4 axes du plan d’actions de la société civile pour le retour de la paix dans 6 mois

La société civile du Sud-Kivu a proposé vendredi 6 août 4 axes comme plan d'actions pour le rétablissement de la paix, la sécurité et l'autorité de l'Etat dans leur province en général et dans les hauts plateaux de Fizi, Uvira et Kalehe en particulier. Parmi ces axes, il y a notamment la cessation des hostilités et l’extension du mécanisme de démobilisation, désarmement et réinsertion communautaire (DDR-C), a indiqué le président de la coordination de la société civile du Sud-Kivu, Adrien Zawadi, à l’issue d’un atelier sur le retour de la confiance citoyenne et de la sécurité étatique au Sud-Kivu. 

« Après une analyse sans complaisance de la situation au Sud-Kivu, on est arrivé à faire des actions sur 4 axes fondamentaux. Le premier axe c’est l’axe de la cessation des hostilités. Pour que cet axe soit formé, on a proposé une série d'activités parmi lesquelles, l’amélioration de la gouvernance au sein de forces de sécurité et de défense », a expliqué M. Zawadi. 

Le deuxième axe concerne le mécanisme DDR-C, qu’il faudrait organiser et étendre à tous les niveaux. 

« Troisième axe c’est l’axe qui concerne l’urgence humanitaire, la saison culturelle et le retour des déplacés. Le quatrième axe c’est celui de la sensibilisation et la restitution par les représentations mixtes et multicommunautaire », a poursuivi Adrien Zawadi. 

Il se dit convaincu que si chacun rempli sa tâche, la paix sera de retour dans les prochains 6 mois. 

« Globalement, si la société civile fait sa part et que l’état central fait sa part, on pense que dans le mois, la paix va revenir ». 

Engagement solennel 

La patronne de la MONUSCO, Bintou Keita, qui était invitée à cet atelier a salué cette initiative de la société civile du Sud-Kivu et les propositions issues de ces assises qu'elle juge « concrètes ». 

« Toutes les forces de bonne volonté pour ramener la paix et la cohésion sociale sont à saluer. Et j’ai écouté avec beaucoup d’attention les recommandations et au-delà des recommandations les indicateurs qu’ils se sont imposés eux-mêmes avec l’ensemble de partenaires étatiques pour arriver à des résultats et j’ai vu que c’était très concret », a indiqué Bintou Keita. 

Pour elle, il faut un engagement solennel pour arriver à faire revenir la paix dans l’Est de la RDC. 

Bintou Keita a également remercié le président de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, Bertin Mubonzi, pour « son écoute très attentive et son dévouement à pouvoir accompagner et à écouter la société civile du Sud-Kivu. » 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner