Sommet de la SADC : les chefs d’Etat et de gouvernement plaident pour un accès équitable des pays africains aux vaccins

Les chefs d’Etat et de gouvernement qui participent aux travaux du 41ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté de développement des Etats de l'Afrique australe (SADC) ont fait ce mardi 17 août ont fait le plaidoyer en faveur d'un accès équitable des pays africains aux vaccins. C’est ce qu’indique une dépêche de la cellule de communication présidentielle.  

Seize chefs d'Etat et de gouvernement participent depuis ce matin au Centre international des conférences Bingu Wa mutharika de Lilongwe. 

Pour le président entrant et hôte du sommet, le président du Malawi Lazare Chakweru, la pandémie de Covid-19 est une menace à l'intégration régionale. Selon lui, la relance des économies africaines dépendra de la capacité des Etats de disposer de cette maladie. 

Ce sommet, a-t-il ajouté, est l'occasion pour les dirigeants de l'espace SADC de trouver des réponses définitives. 

Le président Chakweru pense que le thème de ce sommet à savoir, « renforcement des capacités en matière de production face à la pandémie de Covid-19 en vue de mener des réformes économiques et industrielles à caractère inclusif et durable », arrive au bon moment. 

Tous ont fait le plaidoyer en faveur d'un accès équitable des pays africains aux vaccins. 

Pour le président entrant et hôte du sommet, la relance des économies africaines dépendra de la capacité des états de disposer de cette maladie. 

Ce sommet, a-t-il ajouté, est l'occasion pour les dirigeants de l'espace SADC de trouver des réponses définitives. 

La pandémie de Covid-19 est une menace à l'intégration régionale, a-t-il commenté. 

Le président du Malawi Lazare Chakweru a reçu de son homologue Mozambicain Philipe Nyusi les symboles du pouvoir pour la présidence rotative de cette organisation. 

Après cette cérémonie d'ouverture, les chefs d'Etat et de gouvernement vont poursuivre les travaux à huis afin de prendre des décisions sur cette institution notamment le choix du nouveau secrétaire exécutif. 

La République Démocratique du Congo a aligné l'économise Faustin Luanga  à ce poste. Les travaux ministériels n'ayant pas abouti à un consensus, la décision des chefs d'Etat est très attendue. 

L'épilogue de cette désignation sera connu à la cérémonie de clôture prévue le mercredi 18 août 2021. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner