Présidence de la CENI : le délai de 48 heures accordé aux confessions religieuses expire ce jeudi à minuit (Éric Senga)

Les 48 heures accordées aux confessions religieuses par le président de l’Assemblée nationale expirent ce jeudi 19 août à minuit, annonce le pasteur Éric Senga, porte-parole de l’Eglise du Christ au Congo (ECC).

Le président de l’Assemblée nationale a rencontré lundi 16 août dernier tour à tour Mgr Marcel Utembi, président de la plateforme des confessions religieuses et la délégation des six autres confessions religieuses conduite par le prophète Israël Dodo Kamba.

Selon Mgr Marcel Utembi, l’échange avec le président de l’Assemblée nationale avait été très cordial, convivial et patriotique, sans plus de détails.

Pour sa part, le prophète Israël Dodo Kamba qui a conduit la délégation des six autres confessions religieuses avait indiqué que les serviteurs de Dieu doivent travailler dans l’union mais sans pourtant négliger la diversité des points de vue.

Par ailleurs, la loi organique de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), telle que modifiée et votée le 11 juin en seconde lecture au Sénat, dispose que le président de la CENI provienne de la composante société civile-confession religieuse. Celle-ci est organisée en son sein autour d’une charte de la commission d’intégrité et médiation électorale (CIME).

Elle prévoit le consensus comme mode de désignation et à défaut le vote pour départager les candidats.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner