Beni : le CEPHADHO exprime son inquiétude face aux nouvelles tueries des présumés ADF

Le Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme, (CEPADHO) a exprimé sa préoccupation après la mort d’une dizaine de civils tués dans la nuit de jeudi à vendredi 20 aout par des présumés rebelles ADF dans le village Katanda en territoire de Béni, au Nord-Kivu. Cette ONG considère que cette attaque est une réaction des ADF contre les pertes que leur ont infligées les militaires congolais ces derniers jours.

Le directeur exécutif de CEPADHO, Me Omar Kavota invite ainsi la population et les FARDC à plus de vigilance et de collaboration.

  « Nous constatons que cette attaque survient au lendemain du démantèlement par les FADRC d’un important bastion des ADF/MTN à la confluence des rivières Semuliki et Talya et quelques jours après plusieurs victoires des FARDC dans l’espace Mwalika. Nous pensons que, ces tueries sont à la fois l’expression de la vengeance des terroristes ADF aux pertes leur infligées par les FARDC et la furie à la nouvelle prorogation de l’état de siège  pour tenter d’amener la population à s’y opposer ».

L’ONG CEPADHO encourage les FARDC à anticiper et de parer à toute éventualité. Elle invite aussi la population à continuer collaborer.  

« Nous encourageons les FARDC, à la stratégie d’anticipation et de promptitude pour parer à toute éventualité, lorsqu’on sait que ces ADF en errance peuvent causer ou chercher à causer des pertes dans le rang de la population. A la population, nous suggérons à avoir  le morale haut pour ne pas tomber dans le piège de l’ennemi. Elle doit coopérer avec les FARDC et redoubler la vigilance pour que l’ennemi n’arrive pas à nous séparer alors qu’il est à ses derniers moments ?»  a insisté Omar Kavota.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner