Mbuji-Mayi : le maire conditionne le voyage des enfants par son autorisation

Le maire de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental, Louis d’Or Ntumba, a décidé qu'aucun enfant ne peut sortir de la ville sans une autorisation préalable de la mairie. Il a confirmé lundi 23 août à Radio Okapi cette décision prise depuis la semaine dernière. Selon lui, il s’agit d’un rappel d’une disposition prise au niveau national pour mettre fin à la traite des enfants congolais.  

Le maire de Mbuji-Mayi indique que toute personne qui désire voyager avec un enfant doit être munie des documents attestant la parenté avec l’enfant qui voyage. 

Louis d’or Ntumba alerte sur un réseau de trafic d'enfants dans la province : 

« Il y a deux mois, on a parlé d’existence des maisons où on est en train d’héberger les enfants volés particulièrement dans le Kasaï. Kasaï ce n’est pas seulement Mbuji-Mayi, ça peut être Kananga, Kabinda, Tshikapa, Lusambo. Donc, on trouve qu’il y a des gens qui volent les enfants ici et qui les amènent à Kinshasa où à Lubumbashi, pour les vendre à l’extérieur ».  

 

Pas plus tard que deux semaines, a-t-il poursuivi, on a appréhendé au niveau de la sortie de la ville de Mbuji-Mayi, vers Kananga, un groupe des messieurs qui ont pris les enfants, « en disant que ce sont leurs enfants et ils sont partis avec. Et la maman de ces enfants est venue se plaindre après. Les enfants se trouvaient déjà à Kananga ».  

Il déduit qu’il y a un trafic important et intense des enfants et que les milieux internationaux sont « en train d’acheter à grande échelle les enfants venant de l’Afrique. C’est comme ça que l’Etat a dit que toute sortie des enfants doit être contrôlée. Donc au niveau de chaque entité, c’est la maire de la ville qui doit attester qu’effectivement c’est l’enfant de la personne qui a autorisé sa sortie ».  

L’autorisation de sortie des enfants coût 10 000 francs congolais (5 USD), selon la mairie, quel que soit le nombre des enfants qui voyagent.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner