Kinshasa : le taux d’accès à l’électricité est inférieur à 10 %, regrette le CENADEP

Le taux d’accès à l’électricité est inférieur à 10% dans la ville de Kinshasa, a déploré lundi 23 août, le chargé de suivi des politiques publiques au Centre national d'appui au développement et à la participation populaire (CENADEP), Justin Mobomi. « C’est vraiment flagrant, inacceptable que 60 ans après l’indépendance, avec tout c’est que nous avons comme potentiel dans ce pays », a-t-il regretté, lors de la campagne de sensibilisation sur le droit à l’accès à l’électricité pour tous en RDC. 

Cette campagne est organisée par la Coalition des organisations de la société civile pour le suivi des réformes de l’action publique (CORAP). 

Parmi les potentialités énergétiques que regorge la RDC, Justin Moboni cite notamment l’hydroélectricité, le solaire, l’éolienne, et la géothermie. 

« Si nous continuons à dormir comme ça on se réveille et on dit non courant ekeyi, courant ezongi tout ça, ça ne va pas marcher », pense-t-il. 

Justin Mobomi appelle toutes les populations de la RDC à réclamer à temps et à contretemps l’accès à l’électricité. 

« Il faut que les populations congolaises, les populations de Kinshasa, les populations de la RDC se réveillent et réclament à temps et à contretemps l’accès à l’électricité parce que c’est un droit qui leur est garantie d’abord par la constitution du pays », conclut-il. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner