Ituri : des patrouilles des casques bleus de la MONUSCO et des FARDC permettent un retour progressif de la paix à Djugu

Une petite accalmie s’observe ces derniers jours dans plusieurs villages du secteur de Walendu Djatsi, Tatsi et chefferie de Bahema-Nord dans le territoire de Djugu en Ituri.  Selon des sources locales qui le rapportent ce vendredi 27 août, des cas de meurtres, incendies de maisons ou encore des vols de bétails qui étaient enregistrés presque tous les jours dans ces entités ne sont pas signalés.

Cette situation est due à l’intensification des patrouilles de combats par les casques bleus de la MONUSCO et des FARDC dans plusieurs entités dans ces zones.

Selon la société civile de Bahema-Nord, des patrouilles des casque bleu Bangladais et des FARDC sont visibles la journée comme la nuit dans certaines entités.

Le président de la société civile de Bahema-Nord, Charité Banza, indique que des miliciens de la CODECO qui étaient en errance dans ces zones ne sont plus visibles ces derniers jours. Ce qui permet à la population d’accéder de nouveau à leurs champs et de circuler en toute quiétude, ajoute-t-il.

Il souhaite que cette situation perdure afin de faciliter le retour de la population dans leurs milieux respectifs.

 Néanmoins, dans la partie Sud du territoire de Djugu, dans la région minière axe Nizi-Mungwalu, des combats entre les FARDC et les assaillants de la CODECO sont signalés presque tous les jours, causant la mort des personnes et déplacement des habitants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner